Rappel gratuit

Avocat procédure d'adoption Bordeaux

La procédure d’adoption, qu’elle soit simple ou plénière, doit être prononcée par le Tribunal de Grande Instance et exige l’assistance d’un avocat.

L’adoption simple permet de conserver les liens entre l’adopté et sa famille d’origine.

Elle est ainsi de plus en plus usitée à l’heure actuelle dans les cas de recompositions familiales suite à des remariages (le nouveau conjoint du père ou de la mère de l’enfant souhaitant dans ce cas créer un lien de filiation par le biais de cette adoption avec cet enfant, sans pour autant exiger de l’enfant qu’il renie ses liens de filiation d’origine avec son père ou sa mère biologique).

Si l’enfant est âgé de plus de 13 ans, il devra donner son accord à cette mesure d’adoption.

Son consentement se justifie par le fait qu’en dehors du lien de filiation crée avec l’adoptant, la procédure d’adoption simple mettra également à sa charge une nouvelle obligation, celle de devoir éventuellement des aliments à l’adoptant qui serait dans le besoin (comme à l’instar de tous ses autres ascendants).

L’adoption plénière supprime à l’inverse de manière irrémédiable et définitive tout lien entre l’adopté et sa famille d’origine.

L’adopté prend alors automatiquement le nom du ou des adoptants, son acte de naissance d’origine étant annulé et remplacé par un nouvel acte de naissance ne faisant état que de sa nouvelle filiation.

Il est possible, notamment en cas d’adoption plénière d’un enfant né à l’étranger, de demander également au tribunal de changer le prénom de l’enfant.

Par ailleurs, et si au moins l’un des adoptants est  français (l’adoption pouvant être accomplie par un couple marié ou une personne célibataire), l’adopté acquerra automatiquement la nationalité française.

Chacune de ces deux procédures répond à des conditions nombreuses et différentes.

Le Cabinet d’avocat à Bordeaux de Maître Laure COOPER engagera dans votre intérêt la procédure répondant le mieux à votre situation particulière et vous représentera tout au long de la procédure devant le Tribunal de Grande Instance.

Contact

c